Au Pays de Kaline

Au Pays de Kaline

TWILIGHT MANIA

Twilight Mania

 

 

 

 

 

Twilight Mania

 

Certains fans semblent être le fruit des amours incestueux entre une salle obscure (de la force ?) et un scénariste bipolaire alternant la consommation d’ecstasy et de marihuana. J’me comprends. Pas vous ? Je vais essayer de m’expliquer, mais ça va être dur, car je suis une de ces progénitures

 

 

 

Depuis Star Wars, le cinéma a pondu une trâlée de créatures à l’œil vide mais néanmoins animé de l’étincelle du naufragé qui s’accroche à un bout de bois pour ne pas sombrer. Ces êtres se réfugient dans un monde imaginaire et obsessionnel qui semble pourtant leur permettre de supporter la triste réalité de leur quotidien. Grâce à (à cause de ? ) Georges Lucas, les geeks ne se cachent plus.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grâce à (à cause de ? ) Georges Lucas, les geeks ne se cachent plus.  

 

 

 

 

 

 

 

 

La dernière saga qui a réussi à transformer de simples mortels en exaltés ou en hystériques se nomme Twilight. Mais ce phénomène est différent de Star Wars, de Harry Potter ou du Seigneur des Anneaux. Je ne dis pas ça seulement parce que je fais partie des apôtres de Stephenie Meyer ! La nouveauté est que ces neuneus sont majoritairement des femelles du genre humain (je n’ai pas dit gamines).

 

 

 

De nombreuses personnes pensent que les fans de Twilight sont de naïves adolescentes. Et du fait de leur jeune âge, elles ne sont pas finaudes. Elles trouvent que tout est naze et que les vieux c’est con et que l’école ça sert à rien puisqu’on va tous crever ou pointer au chômage (Ah ! pas si con).

Une gamine aurait donc le droit d'aimer Twilight puisque le développement de son cerveau n'est pas encore achevé. Ben merde alors ! Soit mon cerveau est resté au stade "inachevé", soit j'ai commencé l'inexorable déchéance cérébrale (accélérée par la consommation excessive de rouge et de bière). 

 

Bref, j’ai suivi le troupeau bêlant au cinéma après avoir dévoré les quatre livres soi-disant réservés aux midinettes, car j'étais devenue ... une FAN !!! Quelle horreur !!! Oui, je me suis rendue au cinéma comme en pèlerinage. J'ai attendu avec fébrilité de retrouver mes amis imaginaires sur un grand écran, car après les merveilleuses semaines que nous avions passé ensemble, ils me manquaient atrocement.

 

 

Pourquoi je me suis transformée en ermite quand je tenais ces bouquins entre mes mains ? Pourquoi je me suis précipitée au cinéma à chaque nouvelle sortie alors que les acteurs ne sont pas DU TOUT à la hauteur des personnages que j’avais imaginés dans ma tête de groupie ?  Pourquoi cette histoire d’amour aromatisée de vampires et de quasi loup-garou a-t-elle eu un si grand succès ?

 

 

Oublions le film et la "belle" gueule de Robert Pattinson qui rend hystériques les jeunes filles en fleur. Concentrons-nous sur le roman qui est un bestseller et qui a tenu en haleine une horde de femelles... et quelques mâles. À trente ans, je me suis laissée happer par ces sentiments dégoulinant d’idéalisme. Pourtant, mon cynisme durement acquis aurait dû me préserver de ces foutaises de « toujours » et de « only you ». Mais que s’est-il passé ?

 

 

 

Je pensais qu’à un certain âge, il était impossible de s’attacher à des personnages de fiction. Je pensais que les romans d’amour ne pouvaient toucher que les godiches qui ignorent que l’amour est causé par la phénéthylamine (un composé naturel chimique qui déclenche la joie, l’excitation et l’euphorie), qui stimule à son tour la sécrétion de la dopamine (un composé qui améliore l’humeur). Je pensais que le romantisme était mort... Ce triomphe de l’utopie fleur bleue me laisse perplexe.

 

 

 

  

En tant que fan, j’ai hérité des gênes de l’accro (le scénariste bipolaire alternant la consommation d’ecstasy et de marihuana) contre lesquels je ne pouvais pas toujours lutter.

 

L’adolescente aux rêves d’un immortel amour était encore là, quelque part, tapie dans un recoin sombre de mon cerveau. Et à cause de Twilight, la fan anonyme que j’étais a fait une rechute. J’ai craqué, j’ai sniffé du rêve, je me suis piquée aux bons sentiments, j’me suis défoncée à l’innocence, j’ai fait un trip d’espoir !!!!! J’étais pourtant persuadée que j'étais clean. Mon abstinence avait duré si longtemps que j’avais fini par oublier cette junky de la pureté que j’étais il y a très très longtemps dans une galaxie fort fort lointaine.

 

Serais-je en fait une blanche brebis qui se serait juste roulée dans la boue au fil des années ?

 

 

 

 

 Mais pourquoi s’en plaindre ?

Peut-être parce que tout ce qu’il y a de beau et de pur est très douloureux à perdre.

Au fond de moi se disputent Bella et Darth Vador (je suis bipolaire comme mon scénariste imaginaire. Oui, encore cette histoire de scénariste).

 

Bella veut croire en l’amour et Darth Vador me susurre de sa grosse voix d’asthmatique que les jeunes filles qui ont encore une âme de romantique finiront par vivre de petits drames à répétition ou de grandes catastrophes qui tueront Edward et Bella à jamais. Fin. La fiction ne sera plus que de la fiction et non plus un espoir, une possibilité.

 

 

Qu’il est triste de penser que la réalité finira par les rattraper. Un beau matin, elles se réveilleront et découvriront que l’amour est éphémère, que leur Edward les a cocufié avec cette salope de Leia et même avec Chewbacca, que Jacob est devenu un vieux pervers de 40 ans qui glisse du GHB dans le verre des jeunes elfes en boîte, qu'elles se sont transformées en Gollum et que leur "précieux" est un compte en banque...ou tout simplement qu'elles se font grave chier avec le gentil Harry Potter et qu'elles se taperaient bien Voldemort. 

 

 

 

Mais qui sait ? Peut-être qu’à trente ans elles reliront Twilight et auront un sourire de satisfaction en découvrant que la vie n’a pas réussi à tuer totalement la boutonneuse squelettique aux appareils dentaires d’il y a 15 ans, puisque l’espace de quelques pages, et de quelques minutes dans une salle de cinéma, elles auront presque envie de croire à nouveau aux « Je t’aime ».

 

 

 

 



18/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres